Portrait d'activiste :

Richard O'Barry, de Flipper au Dolphin Project

Richard, dit Ric, O’Barry est le fondateur et directeur de Dolphin Project, la plus ancienne organisation de protection des dauphins dans le monde. 
Il a travaillé dans le milieu de la captivité des cétacés pendant 10 ans ; puis contre depuis 50 ans.

Durant les 10 premières années de sa carrière marquante, à partir de 1960, Ric a travaillé pour le Seaquarium de Miami. Dans ce cadre, il a dressé la première orque captive sur la côte est des Etats-Unis : Hugo. Mais il est surtout connu pour avoir été l’entraîneur des 5 femelles dauphins qui ont interprété le rôle de Flipper dans la série TV éponyme.

 

Cette expérience s’est soldée par un drame puisque Kathy, qui a le plus longtemps été la vedette, et la dernière, s’est suicidée…

 

O’Barry déclare : “Elle était déprimée [...] Un jour, elle a simplement nagé dans mes bras et m’a regardé droit dans les yeux avant de prendre une grande inspiration et de se laisser couler.”

L’homme prend alors conscience de la cruelle absurdité de son activité et à l’occasion du premier “Jour de la Terre”, le 22 avril 1970, il se soulève contre l’influente industrie de la captivité des cétacés en fondant Dolphin Project, aujourd’hui cinquantenaire.

“S'il y a un dauphin en difficulté n'importe où dans le monde, mon téléphone sonnera.” - Ric O’Barry

Depuis maintenant un demi-siècle, Ric O’Barry lutte contre les massacres, trafics, et pour la réhabilitation des dauphins à travers le globe. On peut lire sur le site officiel de Dolphin Project qu’il a oeuvré en Haïti, en Colombie, au Guatemala, au Nicaragua, au Brésil, en Corée du Sud, aux Bahamas et aux Etats-Unis, et qu’il s’est battu contre les chasses aux dauphins, notamment dans les îles Salomon, Féroé, en Indonésie et au Japon où il est directeur de la campagne “Save Japan Dolphins”.

Il devient également spécialiste en mammifères marins pour le Earth Island Institute.

Afin de sensibiliser l’opinion publique, il anime des conférences et a fait publier 3 livres : Behind the Dolphin Smile (1989), To Free a Dolphin (2000), co-écrits avec Keith Colbourne, et Die Bucht (2010). Il témoigne dans The Cove (La baie de la honte), récompensé en 2010 par l’Oscar du meilleur film documentaire, et avec son fils dans la série Blood Dolphin$ pour la chaîne Planète Animal.

 

Il est également membre du Club des explorateurs, une prestigieuse société américaine de géographie, qui met en relation la communauté scientifique et les explorateurs.

 

Parmi ses réhabilitations: des dauphins comédiens, prisonniers de delphinariums, mais aussi des dauphins utilisés par l’armée américaine...

Les bienfaiteurs ne se font pas que des amis et Ric en a fait l’expérience quand il fut poursuivi en justice par le National Marine Mammal Fisheries Service (NMMFS), organisme fédéral dépendant du Département du Commerce des Etats-Unis d’Amérique, pour violation de la Loi de Protection des Mammifères Marins. Il lui était reproché d’avoir relâché des dauphins non préparés, Buck et Luther, tous deux rescapés de l’exploitation militaire, relâchés sous la pression des citoyens engagés.

Pour Richard O’Barry, qui assure que 18 mois de réadaptation ont été observés, il s’agit d’une opération organisée pour retirer du crédit à ses actions, avec la complicité des vétérinaires liés aux delphinariums, ces derniers ayant freiné l’obtention des permis de remise en liberté. Il affirme aussi que les dauphins issus de la US Navy présentent des traumatismes sévères. Il cite notamment le cas de Jake, dressé pour porter des engins explosifs...

 

Malgré la pression des industries de la captivité, Richard O’Barry continue de mener son combat et de suivre sa mission : “Ensemble, protégeons les dauphins !”

Certains organismes, comme le site d’informations Huffington Post ou les Nations Unies via leur “Environmental Achievement Award”, en font l’un des hommes les plus influents dans le milieu de la défense animale.

Chloé Delabbé et Loïc Maneuvrier

Découvrez les projets de Ric :

 

Dolphin Project : https://www.dolphinproject.com

Save Japan Dolphins : http://savedolphins.eii.org/campaigns/sjd

Suivez Ric et le Dolphin Project sur Facebook : 

https://www.facebook.com/Ric-OBarry-251584344853836

https://www.facebook.com/RicOBarrysDolphinProject

Wolf Eyes ASBL

N° d'entreprise : 833-801-607

N° de compte :  BE73 0016 3694 8960 (BIC : GEBABEBB)