Fifille la renarde

Hier, nous avons mis fin à notre campagne de trappage au CHU « Blanc Gravier ».

Pour avoir suivi le dossier de près je voudrais donner mon point de vue.

Le 9 mai , il y avait un article dans le Journal La Meuse avec ce titre » Liège: un renard affamé surprend les visiteurs à l'entrée du CHU du Sart-Tilman »

Le 12 mai , dans ce même journal, on pouvait y lire : « L'ULg voulait exterminer une famille de renards à Liège: “Voici pourquoi on ne voulait pas changer d'avis...”Le renard en question s'appelait “Fifille”... Le DNF sous la demande de la direction de l'ULG voulait détruire la famille... La raison invoquée était la dangerosité qu'elle pouvait représenter pour les humains !!!! Le ministre du Bien être animal , Carlo Di Antonio , est intervenu dans ce dossier pour sauver la famille.

En coulisse l'association Wolf Eyes avait monté une équipe afin d'intervenir sur le site. Cela nous a été refusé, voici le message que j'avais communiqué et qui avait été relayé par Fabrice Renard “MESSAGE URGENT !! La Ligue Royale Belge pour la protection des Oiseaux et son équipe de bénévoles ainsi que des agents de la DNF iront demain matin capturer la renarde et ses petits au CHU de Liège afin de les mettre a l'abri. Ceci avec l'autorisation et l'accord du ministre du Bien être animal Carlo Di Antonio. Il est interdit à toute autre personne de procéder à la capture. Merci de faire circuler un maximum !! ” Dès lors nous n'avions plus accès au dossier qu'en interne.

La LRBPO n'a pu rester sur le site qu'une semaine, jusqu'au jeudi 19 mai. Je ne doute pas un seul instant qu'elle a fait son possible pour avoir toute la famille. Le samedi 21 mai, nous apprenions la mort de Fifille. Elle est morte dans d'horribles souffrances, en cause la pose d'un collet. A ce jour nous ne savons pas qui a donné l'ordre de mettre ces 2 collets... Ce que j'ai pu avoir comme information , c'est que très peu de temps après la pose de ceux-ci, l'arrêtoir n'était plus sur les collets ! Fifille ou l'un de ses petits étaient voués à une mort certaine.

Le mardi 24 nous avions l'accord du ministre de reprendre le dossier. A13h30 nous apprenions que le dossier avait été remis à la SRPA de Liège. Jeudi Fabrice Renard s'est rendu sur le site avec le BEA. Vendredi soir il me contactait pour que je me rende sur le site le samedi matin afin de continuer la campagne. A ce moment 3 des 4 petits de la renarde étaient en lieu sûr au centre CREAVES de Theux.

À partir de samedi nous avons placé plusieurs trappes sur le site ainsi que des caméras.

Après avoir passé une bonne partie de la nuit de samedi à dimanche, j'ai pu apercevoir le dernier petit vers 07h30 du matin. Je me suis rendu 4 fois sur place cette journée la.

À partir de dimanche soir, nous avons organisé des tours de garde la nuit. Les conditions atmosphériques étaient épouvantables. Nous avons fait, je pense, le maximum avec plusieurs sortes de cages trapes, divers appâts, ratissé les alentours du terrier, mais en vain... En 8 jours nous nous sommes rendus 18 fois sur le site avec 70km par trajet, cela fait 1260 km ! Je n'ai pas la prétention de dire que nous aurions eu toute la famille si nous avions pu prendre le dossier à ses débuts, mais si le ministre nous avait permis d'y aller la nuit et la LRBPO de jour , je pense que tout ce petit monde serait à l'abri...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans une campagne de trappage, les chances de réussite sont au début de la campagne. Plus les jours avancent et plus il est difficile de les attraper. Je ressens un grand sentiment de tristesse pour la famille de Fifille. Je ne comprendrais jamais la bêtise et la méchanceté humaines. Fifille ne représentait aucun danger et ne dérangeait personne. Je voudrais juste rappeler qu'un animal sauvage doit le rester... Pour son bien-être...

RIP Fifille et sorry pour ton dernier petit...